Bienvenue en enfer !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lehahiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lehahiah

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Lehahiah   Mer 9 Juil - 21:56



Lehahiah




Informations personnelles


Age : Une question hasardeuse. Trop de temps passé à combattre en Enfer ont rendu la notion même de temps troublante pour Lehahiah.

Sexe : Asexué

Ethnie : Ange

Statut : Capitaine de l'armée Angélique.




Pouvoirs :

Ailes éthérées : Les Ailes de Lehahiah lui ont été arrachées au cours de l'un de ses innombrables combats. Pour ré-acquérir l'instrument le plus évident du statut d'ange, il aura fallu des années de recherche et d'expérimentations, plus qu'il n'est humainement capable de dénombrer avec une réelle justesse. Cela, pour n'arriver guère qu'à des simulacres de ces attributs jadis si glorieux. Ces ailes ne sont plus que des émanations d'énergies pures, qui n'ont plus l'immanente beauté de leurs prédécesseurs, mais elles font apparemment tout aussi bien leur office, en plus d'être bien plus aisées à dissimuler.

Magie Angélique : La Magie des Anges s'oppose quasiment en tout point à celle des cercles infernaux, à un point près : elle est destinée à tuer. Celle de Lehahiah s'est perfectionnée au fil des âges pour devenir une véritable oeuvre d'art. Un tourbillon de désolation tout entier vouée à la destruction des formes de vie infernales. Cette simple idée a empoisonné chacun des pores de sa peau, chacune des idées de son être, jusqu'à rendre même les capacités que l'on jugeait traditionnellement bénéfiques des anges, dangereuses. Les soins prodigués brûlent les impies, et ses résurrections les métamorphosent en tueurs fanatiques prêts à mourir pour une cause qui n'est même pas leur.

Porteuse de Savoir Angélique : Au cours des âges, tout ceux qui composaient le groupe de Lehahiah se sont enseignés leurs savoirs respectifs, si bien que la disparition de leur Archiviste ne fut pas terrible que par son hypothétique ampleur sentimentale. Lehahiah, avec ceux qu'il reste de son ban, sont dépositaires de savoirs millénaires, qu'ils utilisent pour exploiter au mieux les maigres ressources que leur offre les terres impies. Les profanes témoins des usages les plus courants de ce savoir appelleraient cela de l'"ingénierie des Anges", bien qu'il soit plutôt question d'un usage de la magie spécialisé.

Armes :

Les deux épées que maniait Lehahiah dans ses jeunes années ont depuis longtemps été perdues, et depuis, son arme principale est un fouet, ainsi que des griffes, son entrainement, et des capacités physiques grandement sous-estimées par ses adversaires.


Description physique :

Incontestablement, Lehahiah pouvait à de très nombreux égards être un canon de la beauté humaine. Revêtant l'apparence d'une sculpturale jeune hominidée à la crinière flamboyante et aux fins traits résolus. Elle portait une paire de splendides ailes immaculées, insolents attributs d'un statut que les mortels lui enviaient.

Tout cela changea avec les enfers, pourtant. Imperturbable de prime abord, elle changea pourtant. Subtilement d'abord, dans ses vêtements, passant du sage à l'outrancier à force d'équipements brisés, puis ce furent ses cheveux, passant du feu au pourpre, puis vint le drame qui lui perdre ses ailes, et avec elles, son corps et son esprit : sa peau devint laiteuse, perdant semble-t-il sa substance même, puis ses yeux perdirent ce vert profond pétillant pour ne plus arborer que des simulacres de pupilles à peine argentés. A quoi bon soigner son apparence ?A quoi bon même avoir des sentiments ?

L'Ange, dans son comportement et son attitude, inspire le malaise, car la nature que tous et chacun peuvent identifier sans la moindre once de doute contraste avec un visage étonnamment expressif pour un Ange. Tantôt résolu, tantôt irascible, tantôt amusé ou tantôt dégoûté, il est souvent accompagné de mimiques témoignant d'une relative perte de repères.

Description psychologique :

Connaissez-vous la définition de la folie ? Une question épineuse, sur laquelle des générations entières de penseurs se sont brisés les dents. Accordons-nous plutôt à penser que la guerre change ses acteurs, petits et puissants, en bien ou en mal. Lehahiah, pensez donc, y est toujours, depuis des millénaires. Invincible, inflexible, incorruptible, rempart insurmontable, avatar de la volonté des milliers d'anges abattus. Il existe des foules de qualificatifs pour décrire Lehahiah, mais si l'on se réfère à la définition la plus commune de la folie, à l'idée que tous s'en font, alors il se pourrait sans trop de délibérations que cela soit en accord avec sa personne. Fidèle parmi les fidèles des valeurs qui dictent la Voie Angélique, Lehahiah protège depuis des millénaires le Voile et sa pérennité au péril de sa vie, assistant le juste et annihilant l'impie, mais qu'est-ce que peuvent bien signifier ces valeurs antédiluviennes dans un environnement si changeant qui ne les reconnait même pas ?

Cela signifie surtout des concessions, des concessions faites aux canons de la foi Angélique, puisque la guerre n'épargne rien ni personne. Lehahiah, pour pallier à la mort de ses congénères, n'hésite plus à attirer dans la lumière damnés et chtoniens prompt à lutter contre la menace démoniaque, et même à utiliser ces derniers comme armes, les contaminant insidieusement avec sa magie, pour les transformer en bombes ambulantes à leur insu. Les abords de son "fief" sont constellés des corps empalés, et rares sont les intrus à être ressortis de la place entier.

Il se murmure qu'à l'intérieur de ces murs ornés de crânes cornus, on prie dans l'attente du Messie, celui qui libérera les justes et les vertueux de leur ignoble emprisonnement, et il se dit que ces Croisés d'un genre nouveau sont menés par ce que d'aucuns appellent un Ange déchu à la cruauté n'égalant que sa folie.


Histoire


Lehahiah fut de tout les combats, et ce, dès sa conception. La guerre fait partie de son être, de son essence, ou tout du moins, c'est le seul souvenir que sa mémoire daigne lui imposer.

Capitaine de la Compagnie du Sixième Sceau, l'unité la plus profondément implanté en terres ennemies, son rôle était d'informer, depuis la Sylve Cauchemardesque, le gros des troupes de mouvements des troupes de ce cercle, ainsi que de la possible remontée des Abyssaux et des prisonniers des cercles supérieurs, tout en causant le plus de dommages possibles avec leurs faibles moyens aux démons. Leur succès ne fut rien de moins que fulgurant, obligeant les forces démoniaques à déployer bien plus de moyens que nécessaires pour arrêter cette "bande d'emplumés" causant une terreur telle que même les Satyres rechignaient à l'idée d'aller faire leurs besoins seuls dans les fourrés.

Leurs pertes, à l'époque, étaient déjà conséquentes, au vu de leur très faible nombre, mais l'annonce de la fermeture du Voile fut le véritable premier coup dur.

On pensait que ce ne serait que passager, et on se risquait même à plaisanter qu'on les laissaient là pour qu'ils puissent s'amuser. Et puis les jours se transformèrent en semaines. Les semaines en mois. Les mois en années ... les années en siècles. Un par un, les guerriers du Sixième Sceau tombèrent, non sans faire honneur à leur réputation. Leur capitaine même perdit ses ailes contre un Cavalier, avant de devoir fuir. On raconte que c'est cet événement qui fit perdre l'espoir à Lehahiah. Rien ne semblait plus subsister en cet icône autrefois gaillarde, avenante, imperturbable et courageuse qu'une volonté de vaincre. C'en était trop d'attendre :

Pour rentrer, il faudrait coucher la menace démoniaque.

Ce fut les débuts de sa Croisade. Une lutte sans pitié pour mener ce pathétique combat de coupes-jarrets au cœur des bastions ennemis, pour libérer tout ces esclaves, leur redonner l'espoir et leur offrir la liberté, pour qu'ils puissent à leur tour se battre et vaincre.

De saboteurs, ils s'improvisèrent libérateurs, seigneurs en quête d'un monde meilleur, mais plus encore perdirent la vie ou basculèrent dans la déchéance en suivant aveuglément ce phare que se voulait être Lehahiah, et chaque mort ne faisait qu'entraîner de son côté un basculement toujours plus net dans une folie que son insatiable quête d'ailes ne faisait qu'amplifier.

Aujourd'hui, ils ne sont plus que deux, et avec son dernier homme craignant que toutes ces exactions commises au nom de la Justice ne les fassent à leur tour chuter, Lehahiah est plus que jamais à un point crucial de son existence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 194

MessageSujet: Re: Lehahiah   Jeu 10 Juil - 10:10

Allez cc'est validé. Âmes de départ ajoutées, Grimoire créé, ajout au groupe anges !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
 
Lehahiah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loriade Lehahiah
» Loriade Lehahiah n'est plus...là
» Loriade Lehahiah - tavernière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellcome :: Introduction :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: