Bienvenue en enfer !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Cercles Infernaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Les Cercles Infernaux   Dim 29 Juin - 14:18

Les Fleuves Souterrains, premier cercle infernal


Les grecs pensaient que les enfers possédaient plusieurs fleuves, et ils avaient raison. Seulement, il en existe beaucoup plus qu'ils n'auraient jamais pu l'imaginer et personne ne sait véritablement où ils prennent leurs sources, ni même où ils s'écoulent.

C'est ici que les damnés s'éveillent dans le Monde Souterrain pour la première fois, généralement complètement nus. A leurs pieds se trouvent toutefois de nombreux objets, de l'or, des armes, des vêtements recouverts de poussières, autant de choses qui glissent entre les mondes sans que personne ne les remarquent.

Tout autour d'eux n'est qu'un réseau de tunnels, de grottes et bien entendu les fleuves qui courent entre les parois de rocs. Ici et là, des passeurs à l'aspect squelettiques offriront de vous faire passer d'une rive à une autre, voir même de vous amener jusqu'à l'escalier. Ceux qui tentent de nager sont rapidement happés par des mains décharnées, gonflées par la putréfaction et qui les attirent vers les profondeurs.

Des ossements sont visibles tout le long du voyage, reste à savoir si comme les différents objets ils ont glissé dans le Monde Souterrain ou s'il s'agit de damnés peu versés dans l'art de la survie. Quoiqu'il en soit, les fleuves restent un endroit paisible si on ne tombe pas sur des nouveaux venus violents. Les démons se font rares, et certains damnés y reviennent même régulièrement pour obtenir quelques instants de paix.

Parmi les chtoniens de la région se trouvent les lampades, nymphes des cours d'eaux souterrains qui suivaient la déesse Hécate par le passé. Il est conseillé de se méfier de ces sorcières d'un autre temps, le sang des damnés peut se révéler un ingrédient essentiel pour leurs sortilèges.


La Cité d'Ys

Formidable cité autrefois perle de l'Europe Occidentale, elle fut considérée comme un foyer de débauche. La princesse Dahud y organisait des fêtes et orgies païennes constamment. La formidable ville était construite sous le niveau de la mer, mais ses murs colossaux empêchaient les vagues d'inonder les rues.

Toutefois un jour, un homme en armure rouge se présenta aux portes de la ville.
N'étant nul autre que le Diable, il séduit Dahud, et elle lui parla de la clef des portes que son père, le roi, gardait autour de son cou. Il l'incita à la dérober, et alors qu'une tempête faisait rage dans les eaux de Bretagne, il ouvrit les portes. La cité fut engloutie par les flots, et seuls quelques survivants réussirent à atteindre le continent.

Quoiqu'il en soit la cité ne s'enfonça pas que dans la mer. Le Diable la convoitait pour lui-même, et elle disparut du monde des hommes pour apparaître dans le premier cercle infernal. Là les fleuves infernaux se réunissent en un vaste lac où siège la ville de la princesse Dahud. Tous les damnés y vivent encore, et pendant des siècles, les démons utilisèrent la citadelle comme avant-poste pour envahir le Voile.

Pour le moment, la cité n'a juré allégeance à aucun Archidémon et est toujours régie par la princesse Dahud, devenue elle-même une créature des enfers. La débauche cours toujours dans les rues, mais fait pâle figure par rapport à Pandaemonium.


Dernière édition par Le Marchand Gris le Lun 30 Juin - 13:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Les Cercles Infernaux   Dim 29 Juin - 14:24


Le Brasier, second cercle infernal


Le brasier est une terre ingrate et sûrement l'une des moins civilisées de tous les enfers. Les démons qui vivent ici sont encore plus rustres que dans les autres cercles et vivent en tribus éparpillées et solitaires. Les voyageurs ont tendance à ne jamais s'attarder dans ces lieux. Certains seigneurs démoniaques toutefois affectionnent recruter parmi les démons du brasier, ces derniers sont des combattants émérites et de véritables machines de guerres.

De nombreuses créatures vivent dans le brasier, créant une chaîne alimentaire cruelle, ponctuée de lave et d'éruptions. Une odeur de souffre semble toujours emplir l'air, et la chaleur est bien souvent étouffante. La terre elle-même donne l'impression d'être affamée, la lave, les éboulements et les nuages de fumées ont tendance à en emporter beaucoup dans la tombe.

Des squelettes calcinés escaladent les fosses où ils ont péris, des diablotins tendent des embuscades et d'autres créatures plus colossales encore arpentent le brasier. Rare sont ceux qui survivent à ses épreuves, pour beaucoup, ce n'est qu'une étape nécessaire pour rejoindre le troisième cercle.



Tartarus


Les Titans furent précipités par les dieux de l'Olympe dans le Tartare, fosse profonde où ils seraient prisonniers à tout jamais. Le dieu-démon Hadès ordonna à l'époque la construction d'une gigantesque forteresse juste au-dessus de la fosse et la nomma Tartarus. Cette citadelle à l'architecture cauchemardesque resta pendant des siècles la dernière destinations de maintes créatures et de ceux victimes de punitions divines.

Lorsque Satan prit le contrôle des enfers, il conserva cette prison et l'utilisa pour ses propres fins. Nombre d'anges furent enfermés et torturés en ces murs lorsque la bataille dans le Voile faisait rage. Des démons trop ambitieux, des traîtres, ou simplement des damnés méritant une punition exemplaire furent placés dans les cellules de ce lieu. De nombreux démons montent encore la garde, et parmi eux se trouve le formidable Cerbère, un chien à trois-tête colossal qui garde le hall de Tartarus.

Bien que la prison n'appartienne à aucun des Archidémons, ces derniers ont suffisamment d'influence pour y faire emprisonner certains gêneurs. Les geôliers ne sont pas regardant sur qui finit emprisonné dans la forteresse, tant que personne n'en sort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Les Cercles Infernaux   Dim 29 Juin - 14:26


Pandaemonium, troisième cercle infernal


Pandaemonium pourrait être considérée comme la capitale des enfers. Seulement, il faut bien comprendre que ce n'est pas une ville située dans le troisième cercle, la ville est le troisième cercle. Aussi loin que les frontières de ce dernier se dessinent des bâtiments sont là.

Les bâtisses sont issues de toute ville, de toute époque, et parfois ils se succèdent sans aucune logique. Beaucoup sont d'ailleurs abandonnés, ou hantés par des spectres et autres morts-vivants. Mais cet endroit est empli de vies, de nombreux gangs de démons se sont faits à la vie citadine, tout comme les damnés. Vous pouvez trouver de quoi alimenter n'importe quel vice dans cette cité, vos désires les plus malsains peuvent être satisfaits.

C'est d'ailleurs ici que de nombreux péchés ont leurs manoirs et leurs serviteurs. La mégalopole était un lieu propice pour influencer le monde des mortels avant que le Voile ne soit clos. La ville est d'ailleurs l'un des rares lieux où la guerre civil se fait plus discrète. Aucun archidémon n'est assez puissant pour prendre le contrôle de ce lieu avec son armée, et des embuscades et assassinats ont facilement lieux dans les ruelles. Les démons trop zélés pour leurs maîtres font rarement vieux os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Les Cercles Infernaux   Dim 29 Juin - 14:33

Le Marais Spectral, quatrième cercle infernal


Ces gigantesques marécages sont réputés pour accueillir de nombreux mort-vivants. L'eau stagnante recouvre des cadavres aux yeux livides qui parfois sortent de la fange. Des groupes entiers de zombies décérébrés s'avancent ainsi librement entre les masures isolées. Avides de chair fraîche, ils sont aussi parfaits pour l'utilisation de nombreux nécromanciens.

Mais plus encore que ceux là, ce qui fait la véritable force de ces marécages est le nombre de spectres qui s'y trouvent. Ces esprits éthérés sont nombreux, et aiment à s'en prendre aux voyageurs. Ils les attirent dans la brume, tissent des illusions jusqu'à ce que les marais les dévore. A cela vient s'ajouter un grand nombre d'insectes, de serpents et d'autres créatures rampantes. Les marais sont habitées d'une vie bien particulière, une vie grouillante, mais toujours une certaine vie.

Rares sont les damnés à s'attarder dans le marais, à moins qu'ils ne possèdent quelque sorcellerie leur permettant de contrôler les morts. Les tribus de démons sont plutôt rares elles-aussi, se massant autour de l'escalier. C'est l'une des terres qui compte beaucoup de chtoniens, et certains morts-vivants, doués de conscience, ont commencé à fabriquer leur propre village où ils peuvent vivre éloigné des démons esclavagistes et des nécromaciens.


La Scholomance


Cette école de sorcellerie fut fondée par le Diable lui-même. Dans ses murs, de nombreux sorciers purent apprendre la pratique des arts noirs. Bien entendu, plus nombreux sont ceux qui n'ont jamais réussi à s'échapper des cours. Les sujets qui sont enseignés sont variés, allant de la démonologie à la nécromancie, certains y enseigneraient même le Vaudou Rouge et d'autres sortilèges exotiques.

Bien qu'elle se soit dressée dans le monde des vivants par le passé, l'école se trouve désormais au milieu d'un lac, dans le Marais Spectral. De nombreux morts-vivants décérébrés arpentent les rives, s'occupant des élèves peu talentueux et formant une main d'oeuvre appréciable pour les autres. Bien que le roi des démons ne donne plus personnellement des cours, nombreux sont les démons et sorciers désirant répandre leur art.

Être un enseignant de la Scholomance est en général un poste très bien vu. Toutefois l'école maintiens son indépendance dans la guerre civile, et ceux qui tenteraient de changer cela doivent se préparer à affronter certains des pratiquants des arts noirs les plus puissants du Monde Souterrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Les Cercles Infernaux   Dim 29 Juin - 14:42


La Sylve Cauchemardesque, cinquième cercle infernal



Cet endroit pourrait presque sembler paisible au premier abord. La végétation est rare dans tous les précédents cercles, et pourtant ici, elle semble s'épanouir malgré l'obscurité ambiante.Des arbres tortueux entourent les voyageurs, et ici et là des clairières laissent même entrevoir des villages. Dans ces derniers se trouvent souvent des communautés de damnés. Certaines sont arrivées dans ce cercle infernal toutes ensembles, comme la colonie perdue de Roanoke.

Mais les bois cachent bien des secrets, et même les arbres semblent être agités d'une conscience maligne. Ils cherchent à se nourrir des cadavres, à intégrer des âmes à leur écorce. Ceux qui parviennent se mettent à se déplacer, attaquant tout ce qui passe à leur portée.

De nombreuses autres créatures hantent les lieux, comme des satyres, des sorcières et une large variété de fauves aux allures sauvages. Toutefois, un peu de paix peut-être trouvé dans ces bois, et particulièrement dans les clairières et les quelques plaines. Des villages entiers apprennent à vivre avec la forêt, même si cela impliquent quelques sacrifices.


La colonie perdue de Roanoke


Vers la fin du seizième siècle, les anglais tentèrent de coloniser l'île de Roanoke. S'étant aliénés les tribus indigènes au cours de leurs précédentes expéditions, les hommes et femmes présents sur le site demandèrent à John White de leur apporter de l'aide. Lorsque ce dernier revint d'Angleterre, il ne trouva aucune place des colons, si ce n'était un mot gravé sur un poteau : Croatoan.

Les colons affrontèrent les tribus d'indiens pendant des mois, tout en endurant les pénuries de nourriture, ou encore les maladies. Face à cette situation, ils s'adonnèrent à des pratiques extrêmes, incités par quelques femmes de l'expédition. Des sacrifices eurent lieu, ainsi que des rituels de sorcellerie. Certains parlent même encore de cannibalisme. Quoiqu'il en soit, un étranger vint à la rencontre des colons, finement habillé comme un gentelman anglais, il proposa aux survivants de les débarrasser des tribus indiennes qui les assaillaient.

En échange des âmes des colons, il déplaça la colonie toute entière dans le cinquième cercle infernal, au milieu de la Sylve Cauchemardesque. Les pratiques infâmes des colons subsistèrent alors qu'ils devenaient damnés et devaient survivre face aux horreurs des bois. Encore aujourd'hui, la colonie se dresse et ses habitants luttent contre tout ce qui pourrait les menacer. Autarciques, ils acceptent toutefois que certains damnés les rejoignent s'ils prouvent leur valeur. Jusqu'à présent la colonie a réussi à se tenir éloignée des machinations des démons, et ses membres souhaitent qu'il en soit toujours ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
Le Marchand Gris
Admin
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Les Cercles Infernaux   Dim 29 Juin - 14:43

Les Abysses de l'Oubli, sixième cercle infernal


C'est ici que se termine l'escalier qui traversait jusqu'à présent tous les cercles. Les dernières marches mènent les voyageurs sur la glace qui recouvre entièrement les eaux sombres de l'abysse. Les habitants sont rares, autant démons que damnés, et à perte de vue il ne semble n'y avoir que de la glace, un vaste désert gelé. Quelques arbres desséchés ont enfoncés leurs racines dans la banquise, à la recherche d'une terre où croître, mais ils ne trouveront rien.

Cet endroit est le cercle auxquels les démons ont accès qui est le plus dénué de civilisation. Des damnés et démons avec de nombreux ennemis sont souvent venu s'y cacher, espérant que leurs poursuivants ne les retrouveraient jamais dans cette immensité désertique. Quelques tribus nomades arpentent la glace, mais les pires créatures viennent d'en dessous.

Dans ces eaux noires comme la nuit se trouve la porte qui mène aux derniers cercles, ceux qui personne n'ose tenter de franchir. Dans les flots noirs évoluent des monstres horrifiques, plus anciens que les démons, plus anciens que leur roi aujourd'hui disparu. De temps à autre ces atrocités remontent sur la glace, arpentant le désert à la recherche de proies. Pour celui qui désire découvrir le secret des ténèbres, il faudra entrer dans leur royaume aquatique. De grandes aventures attendent ceux qui franchissent les Abysses, mais beaucoup rejoignent les horreurs aveugles qui les peuplent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellcome.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Cercles Infernaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Cercles Infernaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Magie] Magie des cercles élémentaires
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Entrez dans le Cercle des Fées !
» Pré-inscriptions pour le combat de Mech
» le cercle mystique : HRP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellcome :: Introduction :: Contexte-
Sauter vers: